Les premiers cadres connus apparaissent à la préhistoire environ 2000 ans avant JC. il s’agit en réalité d’un trait tracé tout autour d’un dessin formant un carré. Ce n’est pas un cadre comme on le définit aujourd’hui mais un tracé qui encadre et entoure le dessin.
Au 2ème siècle, les chinois encadrent leur peinture avec des bandes de soie ou de papier.

C’est à l’antiquité que l’on voit apparaitre le premier vrai cadre, comme on l’entend à notre époque, avec les portraits du Fayoum qui étaient encadrés avec des baguettes de bois.

Les cadres en bois apparaissent aux environs du 12ème siècle. On en retrouve alors de toutes tailles. Très utilisés par les peintres, ils en existent aussi de très grands pour les retables de l’église. C’est un véritable travail que de les construire. Ils sont peints ou sculptés mais restent extrêmement simples. C’est aussi à cette période que l’on voit apparaitre les cadres à volet avec des parties latérales qui se replient sur la partie centrale, ils se déclinent en diptyques (2 panneaux) ou en triptyques (3 panneaux).

Pour voir apparaitre des fioritures dans les cadres, il faudra attendre la renaissance où la simplicité des cadres du moyen-âge laisse place à la complexité de ceux de la renaissance qui ne sont de véritables oeuvres d’art. Les cadres sont sculptés dans le bois et représentent très souvent des fruits. S’ils sont dorés la plupart du temps, la couleur apparait à son tour.

La forme rectangulaire voit apparaitre le cadre de forme ronde appelé le Tondo par l’artiste Botticelli.
A la suite de cette époque, l’encadrement d’oeuvre d’art va prendre une grande place et se décliner à l’infini.

histoire encadrement definition
null

Qu'est-ce que l'encadrement d'art ?

null

Encadrer un miroir

null

Les différents types de verre

null

L'entre deux-verres

null

Le cadre boite ou cadre vitrine

La Marie-Louise

null

Le passe-partout

null

La caisse américaine

Le bordé papier

null

Le cadre à coins bouchés